C.A.R.D.I.E. Cellule académique recherche, développement, innovation, expérimentation

Journée académique de la CARDIE 18 mars 2015 : ouverture par la rectrice Béatrice Gille

11 / 04 / 2015
Plaisir d’apprendre et climat scolaire

Cette journée a été rythmée par quatre temps forts : l’ouverture par Madame la rectrice, l’intervention de Sigolène Couchot-Schiex, la conférence d’Eric Debarbieux et celle de Philippe Meirieu.

L’élève est avant tout un individu. En tant que tel, il constitue un tout. Il est de fait illusoire de penser qu’on peut travailler indépendamment sur la pédagogie, le bien-être, la motivation et le climat scolaire dans une communauté éducative.

De la même façon, il serait illusoire de penser l’innovation pédagogique sans une amélioration du climat scolaire.

Comme le rappelle la loi n°2013-595 du 8 juillet 2013 d’orientation et de programmation pour l’école de la République : « Améliorer le climat scolaire est un des objectifs de la refondation de l’école. »

Mais qu’entend-on précisément par climat scolaire ? Il se définit par sept facteurs interdépendants :

-  La dynamique et les stratégies d’équipe,
-  Les stratégies pédagogiques en faveur de l’engagement et de la motivation des élèves
-  Un cadre et des règles explicites et explicitées
-  La prévention des violences et du harcèlement
-  La coéducation avec les familles
- Le lien avec les partenaires
-  La qualité de vie à l’école : organiser le temps et l’espace

On le voit, l’innovation pédagogique agit sur le climat scolaire et le climat scolaire agit sur l’innovation pédagogique. Ces éléments s’entraînent, se conjuguent et sont interdépendants.

Béatrice Gille, rectrice de l’académie et chancelière des universités a rappelé que la refondation de l’École passait nécessairement par l’innovation pédagogique et l’amélioration du climat scolaire.

Elle a souligné que nous devions être attentifs à ne jamais diviser mais rassembler, qu’il fallait distinguer entre propos sur le système scolaire et propos tenus sur les efforts faits pour lutter contre le déterminisme social. Le collège ne parvient pas à corriger les défauts du système scolaire actuel qui trie davantage qu’il n’accompagne. La réforme dont il est l’objet devrait aider à faire mieux réussir les élèves.

Selon une enquête de l’AFEV (Association de la fondation étudiante pour la ville°), 25% des élèves du primaire s’ennuient souvent voire tout le temps. Ce chiffre monte à 71% dans le secondaire. Et de fait, seuls 15% des élèves participent régulièrement au collège : 85% des collégiens seraient donc, au mieux, passifs. Ce constat lucide et alarmant appelle une action forte que les spécialistes du climat scolaire ne manquent pas de prendre en compte pour sensibiliser sur les questions de l’amélioration du climat scolaire afin de s’en servir comme un levier de la réussite pour l’ensemble des élèves.

La réforme des collèges 2015 propose que 20% du temps soient consacrés à de nouvelles modalités d’enseignement favorisant un travail transdisciplinaires autour de projets permettant de contextualiser les apprentissages. Expression orale, créativité, participation, esprit critique, ouverture culturelle, autant d’éléments qui permettront à l’enseignant et à l’élève de demain de modifier leur posture.

Pour en savoir plus

- Le climat scolaire sur le réseau Canopé : plateforme collaborative
- L’Observatoire international universitaire éducation et préventions (OUIEP), ouvert en 2011
- Le climat scolaire sur Eduscol


Lire aussi sur le site de la CARDIE

Climat scolaire et premier degré
Climat scolaire et réussite des élèves : constitution d’un groupe de travail CARDIE sur l’année 2014-2015
Journée académique de la CARDIE 18 mars 2015 avec Eric Debarbieux
Journée académique de la CARDIE 18 mars 2015 : ouverture par la rectrice Béatrice Gille
Journée académique de la CARDIE 18 mars 2015 avec Philippe Meirieu

- Programme de la journée du 18 mars 2015 : Climat scolaire et plaisir d’apprendre

9H00 : Ouverture par Madame la Rectrice

- Intervention de Sigolène Couchot-Schiex, maitresse de conférence en Sciences de l’éducation à l’OUIEP.


10 H : Conférence d’Éric Debarbieux : Délégué ministériel en charge de la prévention des violences à l’école
« Le climat scolaire : simple évidence ou révolution pédagogique ? »
- Échanges avec la salle


12H00 : Déjeuner


13H30 : Conférence de Philippe Meirieu, Professeur à l’université de Lyon II
« Le plaisir de penser et la joie de comprendre au cœur de la refondation de l’École ».
Apports théoriques et présentation des travaux.
Échanges avec la salle


16H00 : Fin de la Journée Académique.

Texte © CARDIE-Académie de Créteil