C.A.R.D.I.E. Cellule académique recherche, développement, innovation, expérimentation

Ces écoles pas comme les autres, un livre de Peter Gumbel

20 / 10 / 2015
A la rencontre des dissidents de l’éducation

Peter Gumbel est un journaliste britannique installé en France après une carrière internationale dans les plus grands médias. À la suite de la scolarisation de ses filles en France qui avaient connu le système américain, il décide de s’intéresser au système scolaire français, frappé par le manque de confiance en soi des élèves et par les idées reçues sur le système éducatif. Enseignant à Sciences Po, il s’étonne par exemple, du manque de participation de ses étudiants à l’oral. Par ce dernier ouvrage, il cherche à comprendre les motivations des parents qui inscrivent leurs enfants dans des écoles où pédagogie et éducation proposent une éducation sur mesure. Qu’est-ce qui fait l’attrait des écoles privées qui prônent une pédagogie différentes ? L’Éducation nationale n’est pas en reste sur ce point et c’est à la rencontre des dissidents de l’éducation qu’il est cette fois parti.

Il pointe la richesse et la diversité des méthodes alternatives d’éducation, pour certaines, vieilles de plus d’un siècle. Son enquête l’a conduit dans les écoles publiques, celles sous contrat privé avec l’État et celles hors contrat. Loin du catalogue, son approche les rassemble toutes et donne aux parents une première grille de lecture concernant l’intérêt de ces pédagogies autres qui soulèvent dans l’institution même et entre collègues des oppositions. Dans l’introduction, le journaliste juge d’emblée la réforme du collège insuffisante pour rehausser le niveau des élèves et réduire les inégalités croissantes : un peu tôt pour juger... S’il signale la création depuis 2010 d’un département de la recherche et du développement de l’innovation, rattaché à la DGESCO pour montrer que l’institution encourage les approches innovantes, il rapporte que toutes les écoles qu’il a visitées se plaignent de l’attitude défensive de l’institution. L’ouvrage comprend quelques jugements tranchés qui peuvent prêter le flanc à la polémique mais que l’expérience des professionnels du terrain saura contextualiser.

Le livre aborde le boom des écoles Montessori bilingues niveau maternelle, en augmentation par leur nombre : présentation et témoignages de parents, d’anciens élèves et de professeurs. La demande explose mais le nombre d’écoles ne suit pas. L’ouvrage passe aussi en revue la pédagogie Freinet entre histoire et témoignages dont les principes de pédagogie coopérative, de tâtonnement expérimental, de sessions "quoi de neuf" sont de plus en plus repris. L’ouvrage offre un premier panorama mais réclame un approfondissement pour qui veut se lancer dans ces aventures pédagogiques. Probablement utile aux parents et aux professeurs qui souhaiteraient une première approche, il permet de pointer où et comment la France se situe dans différentes grandes enquêtes internationales. La mise en perspective permet au lecteur de comprendre que beaucoup reste à faire en termes d’évaluation, d’autoévaluation et de tutorat entre enseignants. L’instruction en famille, la méthode Decroly (en faveur de la méthode globale pour l’apprentissage de la lecture) mais aussi le travail des microlycées publics sont racontés dans ce livre. Rappelons cependant que les microlycées ont une existence et un développement tout à fait officiel et qu’ils sont soutenus par le ministère de l’Éducation nationale. La politique de l’innovation par les différents ministres de ces dernières années est aussi présentée dans un chapitre. Ainsi les parents peuvent comprendre les expérimentations et comment sont-elles encouragées par les plus hautes instances. Le journaliste a interrogé Jean-Michel Blanquer sur la création de la DRDIE (Département Recherche- Développement Innovations et Expérimentations). Enfin, il pense que l’Éducation nationale devrait s’inspirer des écoles internationales que sont les Councils of International Schools (Conseils des écoles internationales, CIS) en matière de gouvernance, d’évaluation des enseignants, de la place accordée aux élèves. On pourrait objecter à Peter Gumbel que l’innovation dans les écoles, les collèges et les lycées de France est plus importante qu’il n’y paraît. De très nombreuses innovations échappent à la visibilité officielle car l’innovation est au cœur du métier d’enseignant. Cependant, son livre écrit par une personne extérieure au système apporte un éclairage différent et des réponses aux nombreuses interrogations légitimes des parents curieux de pédagogies autres, nouvelles ou anciennes. Il ouvrent sur les méthodes anglo-saxonnes dont les principes d’encouragement et d’évaluation positive ou sur les rituels de fin de diplôme développés - des idées pour certaines, déjà reprises qui font aussi leur chemin dans nos écoles. De nombreux enseignants se déjà sont emparés des enquêtes de climat scolaire, osent depuis plusieurs années mettre en place des classes sans notation chiffrée, des chefs d’établissement et des inspecteurs dorénavant accompagnent leurs équipes et les soutiennent plus qu’ils ne les contrôlent. Le système français évolue et innove de manière silencieuse, moins en dissidence qu’il n’y paraît.

Mise en ligne : 16 octobre 2015
© CARDIE Académie de Créteil - Tous droits réservés

 
Dernière mise à jour :
12 / 01 / 2017
Directeur de publication :
Catherine Ferrier