C.A.R.D.I.E. Cellule académique recherche, développement, innovation, expérimentation

Mathématiques et Éducation physique et sportive : liaison disciplinaire pour progresser

02 / 01 / 2015

Mathématiques/ Éducation physique et sportive : Une liaison pour progresser est une monographie écrite en 2012-2013 par Benjamin Gandar et Christopher Lefrançois, deux professeurs, respectivement d’éducation physique et sportive et de mathématiques au collège Doisneau de Clichy-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis..
L’accompagnement à l’écriture a été réalisé par Pascale Monnet-Chaloin, collaboratrice MAPIE.

Cet écrit cherche à montrer la pertinence pour les élèves d’un croisement construit entre les disciplines EPS et Mathématiques. Il ne s’agit pas d’instrumentaliser l’une des disciplines mais de trouver ce qui, dans l’autre discipline, peut aider à donner plus de sens aux apprentissages et aider ainsi à la réussite de tous.

PDF - 2.3 Mo
MATHEMATIQUES/EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE : Une liaison pour progresser

Le point de départ de cette expérience se situe au collège Robert Doisneau de Clichy-sous-Bois, établissement classé ECLAIR et APV. Près de 600 élèves y sont scolarisés.
Beaucoup d’entre eux ont des situations sociales fragiles et connaissent des difficultés scolaires. Un grand nombre a perdu l’envie d’apprendre, de travailler, de réussir. La motivation est souvent faible en raison d’un manque flagrant d’intérêt accentué par "l’effet pervers" des notes qui provoque un sentiment permanent d’échec. Or, comme dans tout établissement, la réussite de tous, est fondamentale. Le projet est en résonance avec le projet d’établissement qui a pour objectif de « donner de l’ambition à tous les élèves » en restaurant l’estime de soi et le sens de l’école. Trois classes ont été associées à ce projet original : 6e ; 5e, 4e, près de 75 élèves ont été concernés.

Aucune des deux disciplines n’est instrumentalisée.
Pour ses auteurs, cette expérience ne signifie pas se servir des mathématiques pour faire de l’EPS ou se servir de l’EPS pour faire des mathématiques, mais bien d’aligner les deux programmes pour construire une progression commune.

Cette monographie recueille des exemples d’association entre les deux disciplines qui défend un décloisonnement réel des disciplines et présente les retombées pédagogiques du projet.

« Nous nous sommes aperçus que nos disciplines peuvent « se compléter » mais que bien d’autres le peuvent aussi. Les deux programmes de mathématiques et EPS peuvent ainsi se recouper tout comme les autres disciplines. Peut-être pourrait-on réfléchir sur la façon de construire les programmes des différentes disciplines
Effectivement, le système scolaire est "scindé" en plusieurs disciplines ce qui n’amène pas naturellement l’élève à faire des liens entre les matières. Ainsi, proposer en permanence ou à certains moments de l’année un tel enseignement bivalent permet à l’élève de resituer l’intérêt d’un enseignement global pour construire sa propre culture. »

Texte MDL © CARDIE-Académie de Créteil