C.A.R.D.I.E. Cellule académique recherche, développement, innovation, expérimentation

Philosopher au collège : un défi pour l’école du XXIème siècle

16 / 10 / 2016

Le Projet PhiloJeune à Créteil

Le lundi 3 octobre au collège International à Noisy le Grand s’est ouvert un espace de formation et d’échanges dans le cadre du projet expérimental « PhiloJeunes ». Soutenue par l’UNESCO, cette expérimentation se co-construit avec des équipes de terrains de l’académie de Créteil et du Québec ; elle vise le développement d’un programme d’éducation aux valeurs démocratiques et civiques par le dialogue philosophique des jeunes de 5 à 16 ans.
Ce projet a pour objectif premier de développer le jugement critique chez les élèves afin de lutter contre toutes les formes d’endoctrinement et de radicalisation. Il met l’élève au centre des apprentissages afin qu’il puisse apprendre à penser par lui-même en réfléchissant avec les autres dans un cadre où il expérimente la démocratie dans son quotidien.

Quarante acteurs de la communauté éducative cristolienne (professeurs du 3ème et 4ème cycle, personnels de direction, conseillers pédagogiques) se sont réunis pour réfléchir ensemble à la place de l’apprentissage du « philosopher » au collège. Convaincus de la nécessité qu’il y a à résister contre toutes formes de dogmatisme, les collègues se sont engagés dans une réflexion critique et constructive afin de développer dans leurs établissements une praxis au service de la pensée complexe de l’élève : « sujet pensant en émergence ». Ils se sont interrogés sur l’apprentissage du philosopher en classe, comment accompagner les élèves à penser par eux-mêmes ? Comment passer d’une logique d’enseignement à une logique d’apprentissage afin d’amener l’apprenant patiemment à expérimenter une penser authentique et émancipatrice ?

Ces deux journées ont permis d’installer « une communauté de recherche » qui expérimentera l’animation de discussions à visée démocratique et philosophique (DVDP) dans certains collèges de l’Académie de Créteil. Afin de construire des outils intellectuels pour pouvoir analyser, comprendre le monde et s’interroger sur les problèmes qu’il pose, les collègues ont insisté sur l’urgence de penser la condition humaine au sein du système éducatif pour que « le citoyen-en devenir » qu’est l’élève expérimente par le tâtonnement une véritable démocratie pour appréhender l’altérité autrement que dans l’adversité ou l’aliénation. L’école doit favoriser la création de soi, pour prendre conscience du sens d’être humain, de la complexité humaine et de l’identité commune avec tous les autres humains (Cf. Edgard Morin).

La discussion à visée démocratique et philosophique instaure un espace-temps réglé par une organisation démocratique et une rigueur philosophique qui articulent trois processus de pensée distincts mais interdépendants dans le mouvement et l’unité de la pensée : conceptualiser, problématiser et argumenter.
A partir de ce champ notionnel du philosopher chaque acteur de « cette communauté de recherche » s’est autorisé à questionner sa pratique professionnelle d’un point de vue pédagogique et didactique. Engagés dans cette expérimentation, ils inaugurent un chantier ambitieux et passionnant sur le métier complexe de « professeur-éducateur ». L’innovation est une nécessité pour ces praticiens, « ses accoucheurs » d’esprits libres pour qui l’étonnement et l’émerveillement sont des préalables pour explorer et expérimenter les champs du possible.

" C’est, en effet, l’étonnement qui poussa, comme aujourd’hui, les premiers penseurs aux spéculations philosophiques. Au début, leur étonnement porta sur les difficultés qui se présentaient les premières à l’esprit ; puis, s’avançant ainsi peu à peu, ils étendirent leur exploration à des problèmes plus importants, tels que les phénomènes de la Lune, ceux du Soleil et des Étoiles, enfin la genèse de l’Univers. » Extrait de Métaphysique d’Aristote

Sitographie :
http://www.unesco.chairephilo.uqam.ca/?philojeunes
https://www.philotozzi.com/
http://unesdoc.unesco.org/images/0011/001177/117740fo.pdf

Bibliographie :
LIPPMAN , Matthew A l’école de la pensée : enseigner une pensée holistique, 3ème éd., Bruxelles, De Boeck, 2011, 304 p.
PETTIER , Jean-Charles Apprendre à philosopher : Un droit. Des démarches pour tous, ed . Lyon, Chronique Sociale, collection Pédagogie Formation, 2004, 254 p.
TOZZI Michel, Penser par soi-même , initiation à la philosophie, 7ème éd., Lyon ,Chronique sociale, 2002, 215p.