C.A.R.D.I.E. Cellule académique recherche, développement, innovation, expérimentation

Monographie - « De la peur bleue...au grand bleu »

11 / 11 / 2014

Établissement : Collège Henri Dunant à Meaux (77)

Auteurs de la monographie :
Denis KOCKLER, professeur de Technologie
Aziz NETTAF, professeur de Technologie
Laurie LANTERI, professeur d’Education physique.
Dominique GIRODILAMO, professeur d’EPS
Marianne CHARNAY, CPE (Conseillère principale d’éducation)

Date de l’expérimentation : 2011/2012

Niveau concerné : Classe de 3eme DP6H

Constat à l’origine du projet :
On constate des difficultés pour les élèves à gérer leur stress et / leur énergie.
L’enjeu consiste à développer un projet qui favorise leur concentration en classe et
leur motivation.
Pour développer, l’envie de travailler, il fallait trouver un projet avec un fil conducteur
tel que les métiers de l’eau et un objectif précis comme une activité sportive pour
canaliser leur énergie.

Synthèse :
Le collège Henri Dunant est catégorie ECLAIR du fait de sa forte mixité sociale, du
faible taux de réussite aux examens et d’un certain nombre de faits de violence, ce
qui justifie également la présence de deux CPE.
Le projet « zen attitude est né de cette spécificité puisqu’il s’agissait de travailler
autrement avec la classe de DP6H, d’apporter aux élèves une connaissance du monde
professionnel par une approche des métiers et de l’environnement économique et
social, de les aider à trouver le sens d’un projet scolaire en construisant leur projet
personnel par la connaissance des voies et parcours de formation.
Mais il s’agissait également de leur permettre d’acquérir une connaissance de « soi »
par la maîtrise corporelle et notamment la gestion de leur stress face aux échéances
du Brevet, CFG, et autres entretiens pré-professionnalisant. Ce travail sur la
respiration par le yoga et la plongée devrait faciliter leur concentration.

Autres remarques :
Mise en place d’une mini-entreprise avec pour objectif d’organiser un séjour de plongée avec baptême de plongée.

Ce travail d’écriture a été accompagné par Lucie Dumoulin, collaboratrice MAPIE.