C.A.R.D.I.E. Cellule académique recherche, développement, innovation, expérimentation

Journée de la laïcité : 9 décembre 2020

14 / 12 / 2020

Chaque année, et cette année en particulier, la journée du 9 décembre, Journée nationale de la laïcité, est l’occasion pour l’ensemble de la communauté éducative de se mobiliser autour de ce grand principe, fédérateur des valeurs de notre République. Productions et projets ambitieux, originaux et stimulants, permettent à nos élèves de réfléchir, de faire vivre et de s’approprier ces valeurs.

Cette année plus encore que les autres doit nous amener à engager les élèves à faire vivre ces questions : l’hommage que nous avons pu rendre à Monsieur Samuel Paty dans nos écoles et nos établissements le lundi 2 novembre ne saurait être une fin. Au contraire, il doit nous inciter à nous engager sur le temps long pour travailler ces sujets en profondeur avec nos élèves, tout au long de leur scolarité.

Dans cette perspective, la journée du 9 décembre doit être, partout dans notre académie, un maillon fort de ce parcours destiné à former des citoyens conscients, réfléchis et éclairés :

  • Une des missions premières de l’École est de transmettre aux élèves l’ensemble des valeurs républicaines à travers ses enseignements, la vie scolaire et l’ensemble des actions éducatives qu’elle porte. Comme le précise l’article premier du Code de l’Éducation : “Outre la transmission des connaissances, la Nation fixe comme mission première à l’école de faire partager aux élèves les valeurs de la République. Le service public de l’éducation fait acquérir à tous les élèves le respect de l’égale dignité des êtres humains, de la liberté de conscience et de la laïcité."
  • Le Référentiel des compétences professionnelles des métiers du professorat et de l’éducation de juillet 2013 le pose par ailleurs comme une compétence commune : tous les professeurs et les personnels d’éducation doivent être en capacité de faire partager les valeurs de la République et d’expliquer le principe de laïcité.
  • Enfin, notre projet académique 2020-2024, y revient dans le troisième axe, priorité 1 - Former des citoyens éclairés et solidaires partageant les valeurs de la République - où il est rappelé que « L’éducation aux valeurs de la République trouve sa place dans toutes les disciplines, la mise en œuvre des programmes, la vie de la classe, les projets d’école et d’établissement, les projets interdisciplinaires, les actions de la vie collégienne et lycéenne. »

Pour vous accompagner dans la préparation de cette journée, vous trouverez infra des ressources disponibles en ligne.

Cette page Eduscol recense et valorise les principales actions autour de la laïcité.

Vous pouvez aussi revoir (mot de passe : DAFORvisio1) la conférence "Laïcité et pluralité religieuse dans la France d’aujourd’hui", donnée par Mme Hermon-Belot, directrice d’études à l’EHESS.

Comprendre la laïcité et connaître la loi de 1905

Laïcité et République

La loi de 1905 sur la séparation des églises et de l’État en est un moment fondateur. Elle garantit la liberté de conscience et protège la liberté de croire ou de ne pas croire. Il en résulte la neutralité de l’État, le respect de toutes les croyances et l’égalité de tous les citoyens devant la loi, sans distinction de religion.

Principe émancipateur, la laïcité établit le socle du vivre ensemble autour des grandes valeurs républicaines : la liberté de conscience qui permet à chaque citoyen de choisir sa vie spirituelle ou religieuse et la liberté de culte ; l’égalité qui garantit les mêmes droits à tous les citoyens quel que soit leur option spirituelle ou religieuse.

La laïcité est aussi le socle de la fraternité républicaine. Elle a pour mission de créer les conditions permettant à tous de vivre ensemble, dans le respect réciproque et dans l’attachement commun à un certain nombre de valeurs.

La laïcité n’est donc pas un principe d’interdiction mais au contraire de liberté : l’État permet à chacun d’exercer sa religion ou de ne croire en aucune religion.

La laïcité, la liberté de religion et la liberté d’expression sont liées : la laïcité, en garantissant le traitement à égalité des différentes religions, protège tous les croyants qui peuvent ainsi exprimer librement leurs croyances. Elle est donc un instrument de lutte contre les discriminations liées aux croyances ou aux non croyances.

Laïcité et École

La laïcité est le principe fondateur de l’École républicaine à partir des lois Ferry et Goblet à la fin XIXe siècle. La loi de 1882 rend l’école publique laïque ; elle est complétée par la loi de 1886 qui établit la laïcité du personnel enseignant.

La loi de 2004 complète ce dispositif législatif. La liberté de conscience des élèves, pour la plupart mineurs, est protégée de toute forme de pression, d’emprise idéologique ou de prosélytisme. Elle encadre « le port de signes ou de tenues manifestant un appartenance religieuse ».
La laïcité à l’école n’interdit pas les croyances mais le prosélytisme, ce qui est très différent.

L’École est bien le lieu du débat démocratique. C’est un espace spécifique qui accueille des enfants et des adolescents auxquels elle doit donner les outils intellectuels leur permettant, quelques soient leurs origines, leurs convictions ou celles de leurs parents, de devenir des citoyens éclairés, apprenant à partager, au-delà de toutes leurs différences, les valeurs de la République.

La laïcité à l’école donne ainsi des garanties aux élèves et à leurs parents. Le devoir d’impartialité des professeurs et des personnels d’éducation garantit la liberté de conscience de chaque élève. Ils agissent dans le respect des institutions républicaines, de ses règles, de ses valeurs. Ainsi, ils préparent les élèves à l’exercice d’une citoyenneté pleine et entière. Si ce cadre impose de la part des personnels de l’Éducation nationale une évidente obligation de neutralité, celle-ci ne doit pas conduire à une réticence, voire une abstention, dans l’affirmation des valeurs transmises.

Pédagogie de la laïcité et des valeurs de la République

Mobiliser les élèves par des démarches pédagogiques actives

Pour s’approprier le sens des valeurs et du principe de laïcité, l’élève doit être pleinement acteur de ses apprentissages afin qu’il construise ses savoirs (connaissances, savoir-faire et savoir-être) à travers des questionnements et des situations de recherche et d’engagement.

Une pédagogie des valeurs et de la laïcité est un enseignement qui accorde le fond et la forme, où les élèves sont acteurs, initiés à la prise de décisions et de responsabilités, où leur parole est écoutée, où l’institution leur montre qu’ils sont dignes de confiance. Les valeurs de la République et le principe de laïcité se vivent et s’éprouvent.

Faire vivre les valeurs de la République et le principe de laïcité renvoie également à l’éthique professionnelle de l’enseignant. Les valeurs sont au cœur de chaque séance d’apprentissage, elles sont engagées dans tous les gestes professionnels, les démarches et la posture enseignantes. Elles ne s’apprennent pas par le discours, elles se construisent, s’expérimentent et trouvent leur sens dans l’action et l’interaction. La bienveillance et la rigueur sont au fondement de toute démarche d’enseignement.

L’élève est aussi partie prenante et s’engage dans un processus éducatif qui l’inscrit dans des pratiques sociales de coopération et de participation, des pratiques langagières de discussion et de débat, des pratiques réflexives de questionnement. Elles construisent sa personnalité et sa citoyenneté. Elles stimulent son sentiment d’appartenance par l’apprentissage des règles de vie nécessaires pour vivre ensemble.

Les actions proposées aux élèves le 9 décembre peuvent s’inscrire à plusieurs échelles (celle de la classe, d’un niveau de classe, d’un établissement, d’un réseau), dans plusieurs temporalités (un moment d’une séance, une séance, une journée, une première étape d’un projet plus long).
Ces actions peuvent être portées par plusieurs acteurs de l’école et non uniquement par les professeurs. Les conseillers principaux d’éducation et la vie scolaire, les personnels de l’administration ou les différents agents peuvent être partie prenante.

Selon l’âge des élèves, un vaste panel de démarches pédagogiques motivantes et attractives est à envisager : un débat réglé, mouvant ou argumenté, une discussion à visée philosophique, un dilemme moral, un échange avec un grand témoin, un jeu de rôles, de la pratique théâtrale, la conception d’une exposition ou d’un outil pédagogique pour les autres classes de l’école ou de l’établissement, une démarche artistique et créative qui relève de l’écriture, de la musique, du chant, de la danse, du projet vidéo, des arts plastiques, etc.

La Charte de la laïcité est un vecteur pédagogique privilégié pour faire connaître, comprendre et partager le principe de laïcité. Elle peut donc constituer le document ressource pour penser la journée du 9 décembre.




Des ressources pour enseigner et se former

En complément du texte de la Charte, des documents téléchargeables sur le site Éduscol offrent des pistes d’approfondissement précises et développées pour faciliter sa lecture et son étude :

Une ressource académique :

Pour se former :

  • Des parcours sont disponibles sur M@gistère, notamment celui sur la laïcité : un parcours en auto-formation de 2 heures qui permet d’acquérir ou d’actualiser les connaissances requises sur le sens et les enjeux de la laïcité.
  • Le dossier La laïcité en questions de la Bibliothèque nationale de France comprend les planches de l’exposition de 2015, des pistes pédagogiques (la laïcité, ennemie des religions ? / limiter la liberté d’expression ? / peut-on rire de tout ?) ainsi que les grands textes de référence.
  • Vous pouvez faire une demande d’ANT sur la laïcité en équipe, en établissement, en réseau, en district auprès de la DAFOR, avec l’aide du Correspondant Local en Ingénierie de Formation.

Quelques éléments bibliographiques partagés par Mme Hermon-Belot :

- Sous la direction de Régine Azria, Danièle Hervieu-Léger et Dominique Iogna-Prat, Dictionnaire des faits religieux, Paris, PUF, 2019

- Sous la direction d’Anne-Laure Zwilling, Joëlle Allouche-Benayoun, Rita Hermon-Belot, Lionel Obadia, Les minorités religieuses en France : panorama de la diversité contemporaine, Paris, Bayard, 2019

- Rita Hermon-Belot, Aux sources de l’idée laïque. Révolution et pluralité religieuse‪, Paris, Paris, Odile Jacob, 2015



La mission académique Valeurs de la République se tient à vos côtés pour vous accompagner dans la construction de vos projets : missionvaleursrepublique[at]ac-creteil.fr


La CARDIE de Créteil reste à votre écoute : ce.cardie[at]ac-creteil.fr