C.A.R.D.I.E. Cellule académique recherche, développement, innovation, expérimentation

La rentrée du GT Apprentissage de l’autonomie !

07 / 12 / 2020

Un groupe de travail distanciel s’est créé suite au confinement du printemps 2020. Les échanges collectifs ont fait émerger un axe de réflexion autour de la construction de l’autonomie des élèves dans les apprentissages.

La première réunion de ce GT s’est tenue le mercredi 25 novembre 2020, sous la houlette d’Aurélia Truong-Quang, collaboratrice CARDIE.

Le groupe a réuni une quinzaine de participants, comprenant aussi bien des enseignants et des CPE que des chefs d’établissement.

Les objectifs de ce premier échange

  • relancer la dynamique collective initiée l’an dernier et accueillir les nouveaux participants
  • croiser les regards et les questionnements sur la construction de l’autonomie
  • définir notre méthodologie de travail collectif

Les vacances d’été et les rentrées de septembre et de novembre 2020 ont conforté notre groupe dans la nécessité d’agir pour rendre les élèves plus autonomes dans leurs apprentissages - notamment en raison de la situation de continuité pédagogique à domicile qui risque de se reproduire et laisse beaucoup d’élèves désemparés.

Notre objet commun : construire l’autonomie de l’élève

Les participants ont commencé en travaillant sur cette problématique :

En quoi la construction de l’autonomie de l’élève vous intéresse, vous questionne ?

Quelques éléments de réponses :
- Comment permettre à l’élève d’organiser son temps ?
- Comment faire acquérir une réelle autonomie, et non une impression d’autonomie (un élève qui reproduit par imitation des attitudes attendues mais qui ne les a pas intégrées) ?
- On parle d’autonomie, mais comment l’acquérir ?
- Nous devons permettre à l’élève de l’acquérir pour pouvoir s’adapter à chaque situation, acquérir des automatismes dans le travail, dans l’analyse de documents ou des tâches données.
- Nous prenons trop cette capacité comme un préalable alors que c’est un objectif
d’apprentissage à part entière.
- Elle est indispensable pour que l’élève s’approprie véritablement ce qu’on essaie de lui transmettre.
- Elle est d’autant plus indispensable en ces temps de crise sanitaire, et de reconfinement pour certains établissements.

Le constat est que les élèves ne s’improvisent pas autonomes ; pas plus que les enseignants ne s’improvisent experts en autonomie. Or cet apprentissage devient essentiel.

Définir notre méthodologie de travail

Il nous faut à présent définir collectivement une méthodologie de travail.

Propositions :

  • observer collectivement des traces du « réel » et les analyser ensemble
  • partager des références
  • faire des retours d’expérience

Définir notre méthodologie du GT :

  • Point de vigilance : le groupe est inter-catégoriel, la réflexion du collectif doit permettre d’explorer différentes échelles : élève, classe, établissement
  • Un questionnement : des outils et démarches ordinaires, ou dédiés explicitement à la construction de l’autonomie ?

A retenir parmi les suggestions des participants :

  • Le GT fera des retours sur ce que les participants ont choisi de mettre en réflexion ou en acte
  • Il cherchera à faire du commun à partir de la diversité du groupe
  • Les participants seront contactés en amont de la prochaine réunion pour la préparer à partir de ce qu’ils souhaitent partager.

A bientôt pour la suite...