C.A.R.D.I.E. Cellule académique recherche, développement, innovation, expérimentation

Collège Jean Monnet de Torcy : l’aventure des savoirs

22 / 11 / 2014
"L’aventure des savoirs", un nouveau projet pour permettre
à tout élève de se sentir en situation de réussir dans toutes les matières

L’aventure des savoirs s’inscrit dans le prolongement d’une autre aventure fonctionnant depuis le début de l’année scolaire 2002-2003, avec une équipe constituée autour d’un projet d’éducation nouvelle intitulé "Tous capables !", en écho à l’énoncé du parti pris éducatif du groupe Français d’Education Nouvelle.

L’"Aventure des savoirs" s’était fixé pour objectif de tenter de permettre à chaque élève de se trouver en situation de réussite, c’est à dire non pas de lui donner la possibilité d’avoir une bonne note (aucune évaluation n’a été notée) mais lui donner celle d’accéder à l’intelligence du concept fondamental qui était étudié.

La transdisciplinarité des démarches devait être fondamentale dans cette optique : en travaillant à plusieurs matières sur des concepts, elle devait permettre aux élèves de chercher les liens qui existaient autour de ce concept. ainsi lorsque la symétrie axiale et centrale est abordée dans De l’autre côté du miroir l’élève voit se compléter deux approches de ce concept. il doit nécessairement se poser la question suivante : qu’ont à faire ensemble un professeur de Mathématiques et un professeur d’EPS ?
En se posant cette question (qui lui est suggérée dans le bilan élève qu’il doit compléter en fin de démarche) et en abordant ce concept en dehors d’un cours de Mathématiques "classique", l’élève doit pouvoir chercher ce qui fait l’essence du concept de symétrie sans se raccrocher aux méthodes spécifiques des mathématiques par exemple, que celles-ci le rassurent ou l’effrayent.

En somme l’élève est obligé de casser ses représentations des mathématiques et de l’EPS : être un "bon" élève de l’EPS, ce n’est peut-être pas uniquement avoir des muscles, courir vite ou frapper dans un ballon. c’est aussi, et avant tout,, accéder à une maîtrise de son corps, maîtrise qui passe nécessairement par une conceptualisation. de plus, un élève en réussite en EPS peut se rendre compte qu’il met en œuvre dans cette matière une forme de compréhension qu’il peut parfaitement utiliser dans des matières qu’il juge plus intellectuelles.

Lire la monographie :
PDF - 771.2 ko
Mono_CMonet_77
 
Dernière mise à jour :
12 / 01 / 2017
Directeur de publication :
Catherine Ferrier