C.A.R.D.I.E. Cellule académique recherche, développement, innovation, expérimentation

Paroles sur le décrochage

24 / 06 / 2015
Un DVD sur un enjeu éducatif devenu central

Vous souhaitez comprendre ce qui conduit au décrochage ? Qu’est-ce qu’un décrocheur ? Une dizaine de jeunes et des parents de décrocheurs répondent à ces questions. Ils abordent 5 thématiques : "Le décrochage"," Le pôle innovant lycéen"," Et après ?" , "Souvenir d’école", "Souvenir pôle innovant lycéen", "décrocheur ? "

Les 2 DVD qui composent le coffret Paroles sur le décrochage partent du principe que tout enfant est éducable et que l’école doit développer une capacité à s’adapter sans externaliser la difficulté. Elle doit s’adapter aux réalités des élèves pour offrir le cadre le plus propice aux apprentissages. Ainsi la dimension éducative est au cœur du nouveau rapport à créer entre l’élève jeune adulte et les adultes suite à un décrochage.

Pour Lætitia, le décrochage a commencé en 4e. Des problèmes de caractère, de discipline sur lesquels se sont greffés en 3e des problèmes familiaux. Elle précise : On m’a laissé décrocher, on m’a laissée me mettre au fond de la classe. On m’a envoyée chercher un BEP. Je me suis dit que c’était peut-être ce qu’il me fallait. On accepte alors n’importe quel BEP. Je suis restée des mois sans rien faire.

C’est au cours d’une séance sur mon orientation que j’ai entendu parler pour la première fois de la structure du LSI (Lycée de la Solidarité Internationale- Pôle Innovant lycéen).

Je n’en suis jamais arrivée à me dire que l’école n’était pas faite pour moi. Au contraire, je pense que l’école est faîte pour tout le monde et que tout le monde en est capable. Je crois que ce sont les enseignants qui, parfois, nous font comprendre que l’école n’est pas faîte pour nous. On nous fait comprendre qu’on devrait s’orienter vers des cycles professionnels. Si l’école, c’est pour les autres, alors c’est fait pour moi !

Le titre du DVD insiste à juste tire sur la parole. Lætitia ajoute : Le fait de parler en cours, de faire des débats, nous conduisaient à nous connaître, chacun étant en mesure de s’exprimer. On était tous différents, sur le plan politique, vestimentaire. Toutes les classes du microlycée s’entendaient très bien malgré les différences d’âge, de styles et d’opinion. Il n’y avait que de petits conflits, Aucun conflit de grande envergure, comparé aux conflits en lycée traditionnel dans lequel on est avec ceux qui vous ressemble le plus.

Le second DVD contient des témoignages de parents. Ils nous conduisent à réfléchir sur la place qui leur est assignée par l’école. Trois ans après avoir fini de tourner avec les jeunes, l’équipe vidéo a recueilli le témoignage de parents.

Le sentiment de souffrance visible sur leur enfant décrocheurs a fait réagir les parents. Ils ne pouvaient admettre que leur enfant soit malheureux pour des raisons scolaires. De cette période difficile, certains rêvent encore. La remise en cause, le sentiment de culpabilité, les professeurs qui ont reçu dans un couloir entre deux portes, sont clairement énoncés. Sans animosité avec une parole mûrie par le temps et le recul, les parents témoignent avec justesse.

Un autre parent, dont l’enfant jugé "précoce" en primaire a eu du mal à percevoir la pente du décrochage de son fils en lycée. En tant que parent, je me suis senti responsable en partie. Comment s’arrêter pour ne pas étouffer son enfant à la suite de redoublements répétés ? Le microlycée m’a accompagné dans cette démarche. Comment rompre avec la démarche d’un échec total ? Il est recommandé d’être à l’écoute de la parole de son enfant. Mais là, je me suis dit qu’Il était très important que je sois là en tant que parent au moment où il est rentré dans ce lycée intégral. Cette expérience m’a permis de m’investir dans sa scolarité.

L’expérience du microlycée a modifié le rapport à l’école de ces jeunes et de leurs parents. Le terme de "réconciliation" entre l’école et ceux qu’elle accueille conviendrait presque à qualifier les nouveaux départs dans la vie que peuvent accompagner les structures de type microlycée sur des jeunes volontaires.

Pour en savoir plus

- Lycée LSI Paris

- Le DVD Paroles sur le décrochage a été réalisé avec le soutien de la Fondation Margot et Armand Vogel sous l’égide de la Fondation de France, © Production PIL 2009 pour le DVD 1, © Production PIL/Ecole et famille 2013 pour le DVD 2.

- AssociationPIL Pôle Innnovant Lycée
- Association École et Famille
- Fondation de France
- Fondation Margot et Armand Vogel

Texte et photos © CARDIE-Académie de Créteil