C.A.R.D.I.E. Cellule académique recherche, développement, innovation, expérimentation

Rares sont les occasions pour les professeurs des trois microlycées de l’académie de se rencontrer sur le thème de leurs pratiques professionnelles. Echanger au rythme d’un groupe de travail privilégie la réflexion sur l’information. C’est à Créteil que les équipes de Lieussaint, du Bourget et de Vitry-sur-Seine se sont retrouvées : mise en commun des productions pour mieux cerner à leurs propres yeux ce qui les rassemble ou les différencie.

La production d’un groupe de travail accompagné par la CARDIE durant l’année 2014-2015

Comment la classe inversée peut permettre une construction des savoirs et créer une motivation concrète des élèves ?

La CARDIE de Créteil a accompagné un groupe d’enseignants sur le travail par compétences dans une classe sans notation chiffrée au cours de l’année 2013-2014. Voici le fruit de leurs réflexions à travers huit écrits.

André Antibi professeur à l’université Paul-Sabatier de Toulouse a identifié, dans son laboratoire de didactique, le phénomène qu’il a baptisé « La constante macabre » : inconsciemment, les professeurs, vont chercher à obtenir une moyenne de classe proche de dix. Il propose la solution d’une Évaluation Par Contrat de Confiance, l’EPCC, pour que le corps enseignant abandonne cette pratique.

Comment faire évoluer les pratiques des enseignants pour favoriser le projet personnel de l’élève à travers son parcours scolaire et développer sa motivation ?

Les écrits et les réflexions d’un groupe de travail de professeurs d’écoles et de collèges en 2012-13

La classe d’accueil d’Anaïs GOUR, Professeur de Lettres en UPE2A au collège Danielle Casanova de Vitry sur Seine (94), a mené une correspondance avec la classe d’accueil de sa collègue Karine RISSELIN du collège Jules Ferry de Villeneuve St Georges (94). Elles nous en décrivent les modalités mais aussi ce qu’elle a déclenché chez Gabriella, une élève qui « déteste la France »…

Alexandra de MONTAIGNE, professeur de Suivi linguistique au collège Iqbal Masih de la Plaine St Denis (93), présente son atelier philosophique, mené en liaison avec la CLIN voisine de l’école St Just, pour développer la pratique du questionnement réflexif et interactif en classe et aider les élèves en difficulté à en légitimer l’usage (raisonné)…

Céline DÉMOURET, professeur des écoles en CLIN, à l’école élémentaire St Just de la Plaine St Denis (93) nous parle de la manière dont elle tente d’anticiper les difficultés de l’accueil en classe ordinaire. En effet, son élève roumain ION, doit faire face à de nombreux préjugés…

Karine RISSELIN et Adeline DARVES, professeures de Lettres en UPE2A, au collège Jules Ferry de Villeneuve St Georges (94), nous décrivent le dispositif d’intégration personnalisé qu’elles ont conçu et les nombreux bienfaits pour les élèves et l’établissement qui en sont résultés…

Pascale JALLERAT, référente des UPE2A du 93 pour le CASNAV et en charge d’un suivi linguistique au lycée Paul Eluard de St Denis (93), nous explique comment mettre en place une différenciation pédagogique facilitée en s’appuyant sur l’auto-évaluation et la co-évaluation apprenant/pairs/enseignant, selon le modèle de la didactique des langues…

Descriptif : dans le cadre de la liaison lycée /post-bac
Un groupe de réflexion a été réuni par la mission MAPIE, pour échanger et présenter les différentes actions mises en place dans leurs établissements respectifs. Le groupe a proposé différentes approches pour préparer au mieux tous les élèves du lycée aux études supérieures et leur apporter des clefs pour mieux comprendre l’intelligibilité des parcours, afin de les aider dans leur choix d’orientation.